Halloween en Europe, entre traditions et fête populaire

Les origines d’Halloween en Europe

Contrairement à l’idée reçue, Halloween ne tient pas ses origines des Etats-Unis mais bien d’un pays européen, ou plutôt d’une population. En effet, nous devons cette fête, autrefois religieuse, aux celtes. Les celtes célébraient leur Nouvel An le 31 octobre, qui signifiait le début de la saison sombre et la fin de la saisons claire. La nuit précédant le 1er novembre est connue comme la nuit du dieu de la mort (Samain), la nuit où les fantômes rendent visite aux vivants. Suite à l’émigration des irlandais et écossais vers l’Amérique du Nord au 19ème siècle, la fête est devenue très importante là-bas. La fête de Samain devient donc Halloween tirant son origine d’une expression anglaise «All Hallow’s Eve» qui signifie « la veille de la fête de tous les saints ». Aujourd’hui la fête est très populaire au Canada, aux Etats-Unis, en Irlande, en Grande-Bretagne, ou encore en Australie.

Pourquoi la citrouille à Halloween ?

Là aussi la tradition descend des irlandais. Il s’agit d’une légende : celle de Jack-O-Lantern. On retrouve plusieurs versions de cette légende mais voici la plus courte :
Jack, un soir de 31 octobre aurait tenté de défier le diable en lui assurant de vendre son âme contre quelques faveurs. A la mort de Jack, le diable ne voulut pas de lui aux portes de l’enfer. Sa vie, emprunte de péchés ne lui permettra pas non plus d’entrer au paradis. Il resta donc condamné à vivre entre les deux mondes. Il demanda une dernière faveur au diable : une braise. Jack creusa donc un navet pour y abriter sa braise et s’en servit de lanterne. Le navet creusé contenant une bougie est donc devenu le symbole d’Halloween.

Aujourd’hui la citrouille remplace le navet, d’une plus jolie couleur et plus facile à creuser.

Décorations Halloween

Pourquoi se déguise-t-on à Halloween ?

On se déguise en fantôme, sorcier et autres êtres maléfiques pour symboliser le retour des morts. En effet Halloween n’oublie pas ses origines celtes. La nuit du 31 octobre les populations celtes se déguisaient en être terrifiant pour faire peur aux fantômes qui venaient leur rendre visite (mais aussi pour faire la fête).

Où fêter et passer Halloween en Europe ?

Vous l’aurez remarqué, en France, la fête d’Halloween ne prend pas tellement. Alors nous avons déniché pour vous quelques villes où on peut fêter Halloween comme il se doit.

Dublin : l’une des fêtes les plus importantes d’Irlande doit forcément se fêter dans la capitale, décorée pour l’occasion. Outre les rues envahies de gens costumés et maquillés pour l’occasion. Vous pouvez participer au Bram Stoker festival. Sur 4 jours, des concerts, des expériences gastronomiques ainsi que la projection de films d’horreur vous feront vivre un Halloween inoubliable.

Edimbourg : l’Ecosse a été désignée comme la nation la plus hantée du monde. Edimbourg est donc une des principales villes où il faut fêter Halloween. Profitez de votre passage dans la capitale pour découvrir l’attraction « Mary King’s Close ». C’était autrefois un quartier en enfilade qui est aujourd’hui devenu souterrain. De nombreux mythes émanent de ce quartier : des histoires de meurtres sanglants, de victimes de la peste et de fantômes qui vous seront contés par un guide en costume.

Londres : savez-vous qu’il y a des pubs hantés dans la capitale anglaise ? Pour Halloween, n’hésitez pas à aller faire un tour au grenadier, un pub typique d’Angleterre, apparemment vraiment hanté. Continuez par le London Dungeon, musée d’horreur qui vous fera découvrir l’histoire sanglante de Londres avec acteurs et effets spéciaux.

Prague : vous n’y pensiez pas et pourtant, Prague est conseillée pour fêter Halloween. Courrez lors de la Zombie Night Run sur 5 kilomètres au rythme de la musique, des lumières et des zombies. Le soir venue de nombreuses boites de nuit se transforment en maisons hantées et vous accueillent.

Citrouilles d'halloween