EN RAISON DU CONFINEMENT, NOUS NE SOMMES PAS JOIGNABLES AU NUMÉRO HABITUEL.
VOUS POUVEZ NOUS JOINDRE PAR MAIL À RESERVATIONS@VISITEUROPE.FR. UN AGENT DE RÉSERVATION VOUS RECONTACTERA.
PRENEZ SOIN DE VOUS !

Un peu d'histoire corse à travers ces 4 monuments

La diversité du patrimoine corse nous amène à découvrir cette Île de Beauté, un réel paradis pour les aventuriers en tout genre, passant par l’offre balnéaire à une ouverture culturelleUn circuit en Corse serait l’occasion rêvée pour approcher les joyaux de cette île à multiples légendes. Partons aujourd’hui à la découverte de plusieurs monuments. Vous pourrez en rencontrer lors de votre voyage en Corse et pour cette raison, essayons ensemble de comprendre leur histoire, entre montagnes, plages et piscines naturelles.

L'HISTOIRE DE 4 LIEUX TOURISTIQUES ET CULTURELS À VOIR EN CORSE 


La Cathédrale Notre Dame de l’assomption

Commençons notre balayage culturel et historique par la Cathédrale Notre Dame de l’assomption, cette cathédrale baroque monumentale. Située au cœur d’Ajaccio, capitale, de la Corse c’est cet édifice qui abrita la chapelle funéraire de la famille Bonaparte, jusqu’à la construction sous le second Empire de la chapelle impériale. En 1559, le Conseil des Anciens demande la dotation d’une église cathédrale, dans le but de remplacer l’église Saint Croix. Elle-même fut construite au début du XVème siècle et démolie en 1553 pour permettre l’aménagement des fossés de la citadelle construction de la nouvelle église est achevée en 1593 et est entièrement consacrée à l’Assomption de la Vierge. Une fois au cœur de ce monument, vous serez ébahi devant tant de dimensions modestes, des nefs latérales abritant trois chapelles par côté. 

Mourant, Napoléon s’est souvenu de cette église comme celle de son enfance. Il dira « Si l’on proscrit mon cadavre, comme on a proscrit ma personne, que l’on me refuse un peu de terre, je souhaite que l’on m’inhume auprès de mes ancêtres dans la cathédrale d’Ajaccio en Corse ». Cette citation est gravée sur une plaque en marbre à l’entrée de l’église. Le baptême du petit Napoléon y fut célébré le 21 juillet 1771.

Vitraux de la Cathédrale de l'ascension
Vitraux de la Cathédrale de l'ascension 



Les vestiges de la ville d’Aléria 

À présent, continuons notre immersion au cœur de la ville Romaine d’Aléria. Cette ville abrite de nombreux vestiges découverts pour la première fois en 1839 par Prosper Mérimée lors de son voyage d’inspection. Il décrit « un arc occidental et les arases de l’édifice rectangulaire jouxtant cet arc ». Cependant, la présence romaine était déjà effective dès la fin du 3e siècle av. J.C., connaissant trois colonisations successives attribuées à Sylla vers -81, César en -46 et à Octave aux alentours de -32. Vous y remarquerez un rempart encore visible, les portes, la morphologie du terrain entourant la cité.

Site antique d'Aléria
                                                                        Site antique d'Aléria, Corse 


Le couvent Saint Antoine de Casabianca

Fondé en 1420, le couvent Saint Antoine de Casabianca est l’un des édifices de l’ordre des Servites. Il était à l’époque constitué d’une église qui contenait quatre chapelles et de dépendances. Lors de votre visite vous pourrez découvrir l’arc doubleau entre la nef et le chœur et les murs périphériques, mais aussi le clocher à quatre niveaux. Ce couvent est l’un des symboles forts de Corse par le nombre importants de consultes qui s’y sont déroulées. Ce même édifice a servi d’asiles aux révoltés, et fut incendié en 1799. Actuellement ruiné, la visite vaut le détour par son histoire riche et sa place importante au cœur de l’île de Beauté.

L'un des symboles forts de Corse
L'un des symboles forts de Corse, les Îles Sanguinaires


Le château d’Algajora 

Avançons dans l’histoire avec la découverte du château d’Algajora. Ce bâtiment architectural construit au début du 16ème était destiné à servir de demeure au représentant de l’Office de Gênes. Le château fort depuis le 15 juillet 1965 est classé comme un monument historique. Et vaut le détour par son histoire mais aussi sa localisation, caressant la mer méditerranée, abritant à l’époque un port de pêche.

Montagne corse Couché de soleil
Village de Speloncato  Couché de soleil sur l'île de la beauté 

 

Vous l’aurez compris, la Corse est une destination regorgeant d’histoire, et de culture qui ne cessera de vous étonner.

 

 

 

INSCRIVEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER ET BÉNÉFICIEZ DE 45€ DE RÉDUCTION SUR VOTRE PROCHAIN VOYAGE !